Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 3978

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 08/07/2021

Date de début
28/06/2021
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
NON

Description

Près de 4 715 nouvelles personnes forcées au déplacement suite aux opérations militaires : Selon l’ONG INTERSOS, dans le cadre de la poursuite des opérations militaires liées à l’Etat de siège, le commandant des forces armées des FARDC à Luke aurait passé un communiqué, le 26 juin, pour exiger les populations de quelques villages du groupement Nyamaboko 1 de quitter. Il s’agit des villages qui seraient considérés comme des quartiers généraux des groupes armés. Pour les autorités militaires, le but serait d’épargner les civils contre les effets (collatéraux) lors des opérations armées. Les déplacements ont commencé depuis le 28 juin et se poursuivraient. Plus de 940 ménages de 4 715 personnes des localités de Ngululu et Katahandwa ont déjà quitté leurs villages et se sont dirigés vers le centre commercial de Luke en famille d’accueils, dans les centres collectifs (écoles, églises) et d’autres se sont dirigés vers Katobotobo.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Autre
Secondaire
Autorité locale
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4284 4715 940 Masisi Nord-kivu Masisi (osso)banyungu Nyamaboko i Luke
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS