Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4095

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 02/11/2021

Date de début
23/10/2021
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
OUI

Description

Au moins 10 000 récents déplacés signalées autour de localités de Bawere, Muhito, Kasoro, Telega, Takire, Mboga, Katoto, … dans le Groupement de Luvagire, en Chefferie de Bahema Nord, en zone de santé de Lita. Ces déplacés viennent de villages de Lonyo, Djodjo, Kod’a, Lombure, Kambe, Bami, Kwendra, D’eti, Pangapnaga, (Bahema Nord)… fuyant les attaques des milices de CODECO depuis le début octobre 2021. Environ 7 000 autres déplacés (alerte 4070) avaient été rapportés dans les localités de Katoto (5 000 personnes), Lonyo (781 personnes) et Kparangaza (1000 personnes), dans cette même zone de santé entre septembre et début octobre à la suite des incursions des CODECO hommes armés. Les villages de Katoto Centre, Pandapanda, Kwenra (Aire de santé de Katoto), en provenance de Bani, Vaara, Tshude (Aire de santé de Katoto), Ezekere, Penyi, Jili, Gikpa, Jissa, Nbungbe, Lidjo (Ezekere). Des cas de vols de biens de la population (bétails, volaille), de destruction/incendies de maisons. Le bilan humain avait état de 5 victimes dont deux civils blessés et 3 femmes violées. Les besoins en assistance en vivres, soins de santé, abris/AME, Wash et protection sont jugés prioritaires pour ces déplacés, qui ont tout abandonnée dans la fuite.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Autre
Secondaire
OCHA
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4433 10000 3000 Lita Ituri Djugu Bahema-nord Luvangire Katoto
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS