Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4322

Registre des alertes
Statut actuel de l'alerte
EN ATTENTE DE VALIDATION | depuis 19/05/2022

Date de début
13/05/2022
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
OUI

Description

Les autorités locales et les responsables sanitaires alertent sur l’arrivée de près de 4 460 personnes (892 ménages) déplacées dans les localités de Biakato Mine, Babombi, Biakato mayi et Alima, situées sur l’axe Mambasa-Biakato-Makeke, en zone de santé de Mandima, territoire de Mambasa. Ces personnes ont fui les affrontements récurrents entre les mayi mayi et les FARDC sur l’axe Lelesi-Kasoko-Mitume, à l’ouest de Biakato, du 30 avril au 13 mai. Il y aurait 1845 personnes à Laliya, 1535 personnes à Biakato Mine et Babombi, ainsi que 1080 personnes à Bangole/Biakato Mayi et Alima. Les déplacés de cette nouvelle vague ont rejoint près 11070 autres déplacés venus du tronçon routier Mungamba-Lolwa-Tolytoly, du 2 au 10 mai, à cause d’incursions de présumés ADF sur ce tronçon. Il n’y a pas encore d’évaluation des besoins faite pour ces déplacés.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Programme de Promotion des Soins de Santé Primaire
Secondaire
Autorités locales, Responsables sanitaires, société civile
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
DOCUMENTS AFFECTÉS