Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4268

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 01/04/2022

Date de début
30/03/2022
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
NON

Description

Plus ou moins 734 ménages (d’environ 4 404 personnes) des carrés miniers de Musima, Ketolo, Tolongombele, Boma, Rumangabo, Kenalela se sont déplacés vers l’axe Matili, Kantamba, Mapela, Kipombi, Shabunda centre et Nyakamilela. Ces personnes en familles d'accueil ont fui l’incursion des hommes armés non identifiés dans la nuit du 29 au 30/03/ 2022, dans le carré minier de Musima groupement de Bangoma en Chefferie des Bakisi dans la Zone de Santé de Shabunda à environ 45 km au Sud de Shabunda centre, où les assaillants ont tiré plusieurs cartouches pour disperser la population. Le bilan provisoire fait état de pillage de l'argent, onze (11) machines testeurs, les marchandises de commerçants et les biens de valeurs de la population emportés, 3 hommes blessés par balles qui suivent les soins au Centre Hospitalier de Matili. Les besoins sont multisectoriels pour ces personnes en déplacement (WASH, Abris/AME, vivres, protection, santé etc), mais presque pas d’acteurs humanitaires positionnés dans la zone Consortium SGBV (SARCAF, Fondation, Héritiers de la justice) avec financement fond social de la république. Pour l’instant cette population est toujours en deplacement.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Croix-Rouge de la République Démocratique du Congo
Secondaire
ONG APDE de Shabunda
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4614 4404 734 Shabunda Sud-kivu Shabunda Bakisi Bangoma
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS