Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4341

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 02/06/2022

Date de début
11/05/2022
Cluster
Multisec
Cause
Amélioration des conditions
Risque d'accès
NON

Description

Environ 326 ménages déplacés du conflit de M23 dans le la chefferie de Bwisha serait retournée vers leurs localités d’origine dans les localités de Rwanguba, Rukoro, Rangira, Kanyamisango et Bunagana à la suite de l’accalmie observée durant les deux premières semaines du mois de mai sur le front opérationnel dans le Groupement de Jomba, selon le rapport de la mission go and see organisée par l’ONG AIDES le 11 mai 2022. D’autres personnes, dont les chiffres ne sont pas encore maitrisés retournent dans leurs localités d’origine sur cet axe, mais aussi vers d’autres localités d’origine se trouvant dans les Groupements de Bweza et de Kisigari. Ces personnes retournées proviennent de leurs localités de déplacement à Rutshuru -centre (EP Rugabo), de certains centres collectifs à Bunagana et de la république Ougandaise. Toutefois à Bunagana, il y a environ 3 592 retournés de l’Ouganda qui sont bloqués au centre collectif de l’Institut de Bunagana, ne pouvant pas retourner dans leurs localités d’origine dans limitrophes avec Bunagana où règne encore l’insécurité

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Autre
Secondaire
RAS
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4704 1 33760 Rwanguba Nord-kivu Rutshuru Bwisha Jomba
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS