Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4342

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 31/05/2022

Date de début
31/05/2022
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
OUI

Description

Environ 892 nouveaux ménages déplacés constitués de 22300 personnes ont été enregistrés par les autorités locales dans familles d’accueil dans les localités de Laliya (1845 personnes), Biakato Mine et Babombi (1535 personnes) et Bangole/Biakato Mayi et Alima (1080 personnes) en zone de santé Mandima, Territoire de Mambasa. Selon les sources locales, d’une part, ces familles déplacées fuient les opérations des attaques des éléments FARDC contre les éléments Mai-Mai. Ces attaques rendent ces derniers très agressifs en commettant des atrocités à l'égard de la population civile dans l’axe Lelesi – Kasoko – Mitume à l’Ouest de Biakato à partir du 30 avril 2022 à nos jours ; et d’autre part, ce sont des attaques régulières des présumés ADF sur la RN 4, axe Mungamba – Lolwa en date du 1er et du 10 Mai 2022.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Fond des Nations Unies pour l'Enfance
Secondaire
Autorités locales, Responsables sanitaires, société civile
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4705 22300 892 Mandima Ituri Mambasa Babila babombi Bangole Lukaya i
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS