Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4372

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 04/07/2022

Date de début
25/06/2022
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
JE NE SAIS PAS

Description

Entre les 25 et 27 juin, 2 478 nouveaux déplacés internes (413 ménages) ont été accueillis dans les aires de santé de Biakato-Mine, Biakato- Mayi, Babombi et Alima après les attaques des présumés ADF contre les civils dans les villages Mamove, Chanichani, Mayitatu, Mabundu, Muholya, Kisiki et CEPAC 47 au Nord Kivu, selon des sources humanitaires. Au cours de ces attaques, 14 personnes ont été tuées, 7 maisons incendiées, des biens de valeur ont été pillés et plusieurs personnes enlevées. Ces nouveaux déplacés viennent s’ajouter aux 30 046 anciens déplacés internes qui vivent en familles d'accueils dans la Zone de santé de Mandima. Aucune assistance humanitaire n’a été donnée aux PDI de Mandima (anciens et nouveaux) malgré leurs vulnérabilités multisectorielles. Une évaluation des besoins humanitaires est nécessaire pour faciliter le plaidoyer en faveur d’une réponse aux besoins prioritaires.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Programme de Promotion des Soins de Santé Primaire
Secondaire
Société civile
DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4735 2478 413 Mandima Ituri Mambasa Babila babombi
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS