Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 5055

Registre des alertes
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE | depuis 30/01/2024

Date de début
31/12/2023
Cluster
Multisec
Cause
Amélioration des conditions
Risque d'accès
OUI

Description

Environ 13 736 ménages retournés soit 82 417 personnes majoritairement Lendu sont observées dans plusieurs villages du Secteur des Walendu Djatsi. Selon les autorités locales, ce mouvement retour est motivé par une accalmie observée dans cette entité administrative depuis le début de la campagne électorale jusqu'à ce jour ; mais aussi les mauvaises conditions de vie dans les zones de déplacement. En plus, les mêmes sources déclarent que la majorité de ces retournés provient dans plusieurs villages des groupements Pimbo, Ndjaudha, Gokpa, Pitso, Dz’na, Tsili, Fataki, Limani, Tchudja et autres qui avaient accueilli des déplacés pendant la période des atrocités décriées dans le territoire de Djugu et autre partie provient de la forêt se trouvant dans l’axe Likopi – Budhu/ZS de Mangala. Les zones de retour sont les suivantes : villages Tsoro, Waiso, Noko, Dabu, Ndeni, Koduni, etc avec environ 794 ménages soit 4 761 personnes , villages Mbau, Dz’na, Logay, Bakombe, Sesele, Limani, Petsi, Tchudja (Kobu, Chudja, … (groupements Ndjaudha, Gokpa, Pitso, Dz’na) avec 7035 ménages soit 42215 personnes retournées, villages Lipri, Vido et autres appartenant au groupement Tsili dont l’effectif de retournés s’élève à 1279 ménages soit 7671 personnes, n’ont jamais été assistés dans les zones de déplacement. Outre cela, on observe aussi le mouvement retour dans les villages Kpandru, Tsali, Kondoni, Budhu, Arr, Ngbatsiba, Likopi (groupement Fataki) avec 2829 ménages soit 16 679 personnes retournées dont certains (Budhu et Likopi) ont été assistés au mois d’octobre 2023 en NFI et Santé/Nutrition par UNIRR/PPSSP. Il sied de noter qu’hormis ces derniers qui ont été assistés en octobre 2023, tous les autres ménages retournés présentent un inédit degré de vulnérabilité selon les réalités de chaque zone du fait qu’ils ont trouvé leurs champs détruits, leurs maisons quasiment inexistantes, le manque de sources de revenu adéquate, les infrastructures de base sont détruites (écoles, structures sanitaires, sources d’eau potables, latrines, …). En effet, les besoins multisectoriels sont très prononcés dans ces villages de retour ; notamment NFI et Abri, Sécurité Alimentaire, Wash, Education et moyens de subsistance.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Programme de Promotion des Soins de Santé Primaire
Secondaire
Unicef/UnIRR
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
5495 82416 13736 Fataki Ituri Djugu Walendu-djatsi Fataki
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS