Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 5117

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 06/02/2024

Date de début
05/02/2024
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
JE NE SAIS PAS

Description

Au moins 5 700 personnes ont fui l’insécurité dans les aires de santé Bella et Lukaya en groupements Bangole et Mambembe, dans la Zone de santé de Mandima : ces personnes en provenance des villages Manzia, Ngwaba dans l’aire de santé Bella (4155 personnes), Makumbo et Lukaya dans l’aire de santé Lukaya (1605 personnes) ont fui les attaques des présumés ADF du 04 au 05 février dans les villages Manzia, Ngwaba et Makumbo, selon la société civile de la Chefferie Babila Babombi. Le nombre de personnes tuées au cours de ces attaques est passé de 11 à 13 personnes civiles dont 4 femmes et un enfant. Le nombre de victimes pourrait augmenter puisque les fouilles continuent dans la forêt. Les personnes déplacées parmi lesquelles les membres des peuples autochtones pygmées se sont dirigées dans les localités voisines jugées plus sécurisées telles que Nziapanda Bella, Makeke, Makumo, d’autres vers le Nord – Kivu, selon des sources locales. Les déplacés internes vivent dans des familles d’accueil.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Société civile
Secondaire
Autorités locales
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
5567 5760 1152 Mandima Ituri Mambasa Babila babombi
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS