Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 5121

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 07/02/2024

Date de début
07/02/2024
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
NON

Description

Des mouvements massifs de populations estimée à plus de 90 000 personnes parmi les habitants de Sake inclus les déplacés orientés vers la ville de Goma en raison de la reprise des combats, dans la zone de santé de Kirotshe : Des violences armées ont encore repris ce mercredi 7 février 2024 sur plusieurs axes dans le territoire de Masisi. Ce jour, les affrontements ont été signalés sur plusieurs collines surplombant la cité de Sake, dans le groupement Kamuronza, à plus ou moins 30 Km, à l'ouest de Goma. Il s’agit entre autres des collines Nturo 1, & Nturo 2 et aux environs. Des détonations en armes lourdes et légères ont été entendues au sein même de cette cité. Selon les sources locales, deux explosifs sont tombés ce mercredi matin dans la cité de Sake mais sans faire de victimes. Selon le président de la société civile de Kamuronza, un bilan provisoire serait de deux civils blessés par balles, dont un enfant en pleine cité de Sake. Ceci aurait instantanément occasionné une panique généralisée suivi d’un déplacement massif des habitants de Sake vers Goma. En effet , selon la même source, les belligérants ont lancé des affrontements, sur presque toutes les collines, surplombant la cité de Sake. Depuis tôt le matin, il y avait des bombes qui tombaient près de la cité et des tirs croisés commençaient à atteindre les civils. Selon la même source ont a estimé à plus ou moins 60% de la population de la cité de saké (évaluée à environ 34 300 habitants estimation en 2021) qui serait déjà parties de sake vers Goma. Les affrontements se sont poursuivis jusque tard et les armes légères seraient même entendues en pleine cité de Sake (plus ou moins 30km de Goma. Aussi en plus des autochtones, la cité de sake avait déjà reçu entre vendredi 02 et samedi 03 février, plus de 26 000 personnes déplacées en provenance de Shasha, Kirotshe, Bweremana. L’arrivée de ces déplacés s’ajoutaient déjà à plus de 75 000 autres personnes déplacées qui se trouvaient précédemment dans les 4 sites à Sake sans compte celle accueillis par les familles hôtes et centre collectif. On peut estimer à plus de 90 000, le nombre de personnes déplacées qui seraient en train de s’orienter vers Goma en provenance de sake depuis ce mercredi 07 février 2024. En outre, Une autre bombe serait même tombée ce mercredi matin, au quartier Mugunga, dans la ville de Goma. L'explosion a eu lieu, près de l’école du cinquantenaire, dans un endroit très fréquenté, au courant de la journée. La bombe n'a pas fait de victimes parce qu'il n'y avait pas encore du monde. Pour l’instant La seule voie d’approvisionnement de Goma en vivres et plusieurs autres produits qui restait, celle de Sake-Minova, sur la route qui relie Goma à Bukavu, est coupée après l’occupation, par le M23, de Shasha sur l’axe Sake-Bweremana. En outre, a l’issue de la réunion de la COHP tenue ce 07 février, la question sur les mouvements de population engageables vers Goma ville avec risque de la progression de combats vers sake a été discutée. La COHP a identifié 5 secteurs prioritaires pour lesquelles il est urgent de présenter les capacités disponibles pour une réponse urgente. Il s’agit des secteurs suivant (Abris, CCCM, EHA, AME et vivres comme besoin prioritaire au-delà de la santé, Education, Protection dont les capacités sont attendues également

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Action Pour l'Autopromotion des Villageois
Secondaire
Autorité locale
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
5571 90000 18000 Kirotshe Nord-kivu Masisi Bahunde Kamuronja Kasake
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS