Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 5125

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 13/02/2024

Date de début
28/01/2024
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
NON

Description

Près de 1 368 déplacés du 04 au 28 janvier 2024, en Groupement d’Irambi Katana, dans la zone de santé de Katana : selon l’ONG AHPD, les 1 368 déplacés signalés dans les aires de santé de Mugeri et Kabushwa, fuyant l’intensification des combats entre l’armée régulière et les éléments rebelles du M23 dans les localités de Shasha, Kirotshe, Kulupango, Mushaki, Karuba, Kilolirwe, en Territoire de Masisi, Province du Nord Kivu. Ces déplacés hébergés en famille d’accueil dans des conditions de précarité et de promiscuité sont venus s’ajouter respectivement 717 déplacés victimes des atrocités de Raïa Mutomboki et des éléments Nyatura dans les zones autour de Bunyakiri en 2023. Parmi ces déplacés, on compte au moins 479 pygmées forcés à quitter leurs milieux d’origine autour de Parc de Kahuzi Biega. La zone héberge également au moins 961 sinistrés de catastrophe naturelle d’avril à mai 2023 dans les localités de Bushushu et Nyamukubi. L’alerte fait également état d’accroissement de nombre des cas de viols parmi les déplacés et les sinistrés, par des acteurs en armes. Le positionnement des acteurs pour besoin d’évaluation et de réponse en faveur de ces populations.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Société civile
Secondaire
AHPD
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
5575 1368 2333 Katana Sud-kivu Kabare Kabare Irhambi-katana
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS