Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4514

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 10/11/2022

Date de début
15/10/2022
Cluster
Multisec
Cause
Amélioration des conditions
Risque d'accès
JE NE SAIS PAS

Description

Environ 13 500 personnes sont retournées dans l’aire de santé de Lwemba (58 km au Sud de Mambasa) en Territoire de Mambasa depuis la seconde moitié d’octobre 2022, selon des sources concordantes. Ce retour est motivé par l’accalmie relative observée dans la zone depuis deux mois. Ce sont principalement les adultes qui sont retournés, selon des sources locales. Certains ont préféré laisser leurs enfants dans les zones de déplacement situées soit dans la province du Nord – Kivu, soit à Mambasa Centre. La crainte d’une résurgence de l’insécurité à tout moment est à la base de ces mesures préventives. La population retournée représente 80% des 16 873 personnes habitant l’aire de Lwemba en Zone de santé de Mandima. Tous les services sociaux de base (écoles, centre de santé, marché) ont repris normalement. L’autorité de l’Etat a été renforcé dans la zone grâce à la présence des services de sécurité à Lwemba. Aucune évaluation des besoins humanitaires prioritaires des personnes retournées n’a été conduite dans cette zone classifiée à haut risque sécuritaire pour les acteurs humanitaires à cause de l’activisme des groupes armés dont les Mayi Mayi.

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Division Provinciale de la Santé
Secondaire
AJEDEC
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4888 0 2700 Mandima Ituri Mambasa Babila babombi
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS