Vous consultez les informations de l'alerte précoce N° 4589

Registre des alertes
EN ATTENTE D'ÉVALUATION | depuis 30/12/2022

Date de début
30/12/2022
Cluster
Multisec
Cause
Attaques, affrontements armées
Risque d'accès
OUI

Description

Une personne tuée, et déplacement d’environ 6935 personnes (1387 ménages) des villages Pamwoc/Yima et Jupalangu, zone de santé de Kambala, Territoire de Mahagi : ce déplacement de la population des villages Pamwoc/Yima et Jupalangu, en groupement Nioka, Cheffrie de Panduru estimées à 6 935 personnes est consécutif à l’incursion du 28 au 29 décembre des éléments armés CODECO dans leurs villages selon les sources concordantes dont l’ONGN PPSSP. Pendant la fuite, une fille âgée de moins de 18 ans a été tuée, et sept (7) autres personnes grièvement blessées à la machette. Les personnes blessées sont internées à l’HGR de Ngote pour une prise médicale. L’attaque à contraint ces personnes à se déplacer vers les villages voisins Pabong et Ugulo à environ 13 Km au Sud-Ouest des aires de santé de Panyabiu et Avu. Les biens alimentaires et non alimentaires appartenant à la population ont été systématiquement pillés par les individus armés présumés CODECO. Au moins 80% de ces déplacés est hébergé dans les familles d’accueil. Les capacités d’accueil des ménages hôtes sont tellement limités obligeant les déplacés à dormir à même le sol par de manque de support de couchage. Les articles ménagers essentiels ne suffisent pas pour servir les déplacés et les membres des familles d’accueil. Parmi les personnes déplacées, 12 cas de malnutrition aigüe sévère ont été enregistrés rapportent les responsables des structures sanitaires de Banayabiu et Avu. Les personnes dénutries ne bénéficient aucune prise en charge nutritionnelle. Les deux structures sanitaires ne sont pas appuyées en programme de nutrition. A cet effet, les déplaces font face aux manques de nourritures, d’accès aux soins gratuits et des AME. Les acteurs humanitaires intervenant en santé et nutrition ne sont pas présents dans la zone. Trois organisations humanitaires appuient la zone en protection (VBG), dans la lutte contre le paludisme et dans santé de la reproduction. OCHA va dans un premier temps partager l’alerte aux organisations ayant des capacités des réponses rapides en vue d’une assistance urgente

SOURCES D'INFORMATION
Principale
Programme de Promotion des Soins de Santé Primaire
Secondaire
Société civile
DESTINATION ET DÉTAILS SUR L'ESTIMATION DE LA POPULATION AFFECTÉE
#ID. #Pers. #Ménage Zone de santé Admin 1 Admin 2 Admin 3 Admin 4 Admin 5
4975 6935 3281 Kambala Ituri Mahagi Walendu-watsi Nzeba watsu Nioka centre
Admin 1: Province  •  Admin 2: Territoire, Ville  •  Admin 3: Cité, Chefferie, Commune, Cité  •  Admin 4: Groupement, Quartier  •  Admin 5: Avenue, Localité, Village
LES ETAPES A PARCOURIR
Intitulé
EN ATTENTE D'ÉVALUATION
DIAGNOSTIC PRÉLIMINAIRE
EN COURS D'ÉVALUATION
EVALUATION TERMINÉE
ATTENTE D’INTERVENTION
INTERVENTION EN COURS
ALERTE HUMANITAIRE CLÔTURÉE
EVALUATION POST-INTERVENTION
DOCUMENTS AFFECTÉS